Apple se battra contre la loi Right to Repair !

Vous avez probablement entendu parler de la loi Right to Repair qui pourrait être appliquée aux Etats-Unis et justement, si elle passe, les fabricants d’appareils mobiles seront obligés de vendre des pièces et autres accessoires d’origine et d’offrir un service ainsi que des manuels de diagnostique aux boutiques tiers, ainsi qu’aux consommateurs pour leur permettre de réparer eux-mêmes leurs appareils mobiles. Cela devrait permettre à ces magasins d’avoir droit à des services auxquels ils n’avaient pas accès auparavant et cela rendra l’électronique plus accessible. Jusqu’ici, cette loi a été proposée dans huit états américains et elle a été largement critiquée par des compagnies telles qu’Apple qui aux côtés d’IBM est parvenue à monter tout un lobby afin de s’opposer à l’application de la loi Right to Repair à New York. La loi Right to Repair qui a été récemment proposée sera débattue dans l’état du Nebraska, lors d’une réunion qui se tiendra le 9 mars prochain et Apple sera représentée par AT&T pour faire barrage à son passage. Selon une source, Apple (ou AT&T) compte citer ce qui suit :

« Les consommateurs qui répareront leurs propres appareils mobiles pourraient causer des incendies qui seront liés à des fuites de lithium ».

C’est en partie pour cette raison que l’opposition se fait aussi tenace. De plus, d’après Gay Gordon-Byrne, le directeur de Repair.org, une organisation commerciale qui est faite de magasins de réparation indépendants, les lobbies industriels ont par le passé utilisé l’argument selon lequel le verre brisé pourrait couper les doigts des consommateurs qui essaieront de réparer leurs écrans. Ce directeur prévoit que les dangers liés à la sécurité seront l’argument principal qui sera défendu par l’opposition lors du débat qui se tiendra au Nebraska. Les boutiques de réparation tierces, ainsi que les gens qui sont derrière cette proposition de loi espèrent maintenant que si au moins un état adopte cette loi, d’autres suivront sa direction et feront de Right to Repair une norme nationale qui profitera à tous les consommateurs à travers les Etats-Unis.

 

We will be happy to hear your thoughts

Laisser une réponse